< Retour

Eau potable

Depuis décembre 2012, les résidences et les commerces de Sainte-Marthe-sur-le-Lac sont alimentés en eau potable par un système de captation de l’eau souterraine provenant des anciennes sablières Bon Sable et Val des Sables (toujours remplies d’eau), situées à l’extrémité ouest du territoire et au sud du chemin d’Oka.

L’eau de ces deux lacs est d’abord filtrée naturellement par le sable, puis elle est captée par sept puits creusés dans une bande de sable située entre les deux lacs. Elle est ensuite distribuée à toutes les résidences et à tous les commerces du territoire après une désinfection préventive.

Ce projet de 5 M$ a été subventionné à 60 %, notamment par une partie des revenus de l’accise sur l’essence. La Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac a également pu compter sur la participation de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable de l’École Polytechnique de Montréal.

L’eau des lacs Val des Sables et Bon Sable est analysée chaque saison, et celle des puits, tous les mois. Il est important de noter que ces analyses ne sont pas obligatoires en vertu de la réglementation provinciale, mais constituent une initiative responsable de la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Enfin, la consommation projetée n’affectera pas le niveau d’eau de ces lacs, qui bénéficient annuellement de précipitations suffisantes et de la fonte des neiges. 

Afin d’assurer la qualité de l’eau potable, la Ville mandate une firme spécialisée deux fois par année pour procéder au rinçage unidirectionnel du réseau d’aqueduc municipal.

Une opération de rinçage unidirectionnel consiste à augmenter la vitesse et le débit de l’eau dans le réseau en utilisant stratégiquement les bornes d’incendie pour évacuer les dépôts. On procède alors à une série d’opérations d’évacuation exécutées séquentiellement.

Le rinçage unidirectionnel permet notamment de déloger les dépôts de minéraux qui, au fil du temps, adhèrent aux conduites. Ces minéraux calcifiés ne sont en aucun cas nocifs, mais constituent la source d’une diminution du débit et de la pression de l’eau. Cette importante opération de nature préventive est nécessaire par sa contribution au bon maintien de l’état des conduites et par son assurance d’une qualité supérieure de l’eau potable.

D’autres renseignements vous seront communiqués à l’approche des opérations.

Odeur d’égout dans la maison

Si vous remarquez une odeur d’égout dans votre résidence, elle provient probablement du drain de plancher situé au sous-sol. Pour remédier à cette situation, il suffit de verser un grand verre d’eau dans ce drain et d’y ajouter une cuillerée à thé d’huile végétale.

Si le problème persiste, communiquez avec le Service des travaux publics et de l’entretien du territoire au 450 472-7310, poste 111.